Dans les articles précédents nous avons vu pourquoi detoxifier son corps en profondeur, principalement dans la situation actuelle pour augmenter nos vibrations, nous avons vu comment le faire avec la pectine principalement.
Nous avons vu aussi quels sont les avantages de la cuisson basse température et pourquoi nous devons supprimer les laitages et le gluten de notre alimentation, afin d’avoir une alimentation contenant le moins de toxines possible.
Ci dessous voici un récapitulatif des aliments à bannir de votre alimentation et par quoi les remplacer.

Voici les aliments à supprimer de votre alimentation:

Produits laitiers Tous les produits à base de lait d’origine animale : vache, chèvre,
brebis…
La suppression des laitages d’origine animale n’entraine pas de carence en calcium. Le calcium est en effet apporté
par d’autres aliments, en particulier l’eau, les fruits et les légumes et légumineuses.
 Toutes les formes doivent être évitées : lait, beurre, crème, fromage, yaourt, crèmes glacées, protéine de lait.
 Dans les produits laitiers, c’est principalement la caséine (protéine de
lait) qu’il faut éviter.
Certaines
céréales
 Céréales contenant du gluten : blé, seigle, orge, avoine, kamut, grand
épeautre
 Maïs
 Tous les produits à base de ces céréales doivent être exclus :
pain, gâteaux, pâtes, farine, pizza,viennoiseries.
 L’amidon de maïs (également appelé sirop de maïs ou maltodextrine
de maïs) et le sirop de blé sont autorisés sans être recommandés.
Sucrerie Sucre raffiné. Il s’agit du sucre blanc, mais aussi du sucre « roux », du
sucre glace, de la cassonade, etc.
 Aspartame
 Éviter tous les aliments qui contiennent du sucre raffiné :
en particulier biscuits industriels, viennoiseries industrielles, sodas,
confitures, céréales pour le petit déjeuner, bonbons, glaces, barres
chocolatées.
Assaisonnement Sel blanc raffiné
Charcuteries Charcuteries cuites : jambon cuit
(jambon blanc), pâté, rillettes, boudin,
andouillette, etc.
 Éviter les charcuteries industrielles.
 a noter que dans le cadre d’une augmentation vibrationnelle les aliments provenant d’animaux morts sont à éviter (absorbtion des énergies basses vibrations dues à l’abattage, nous allons vers un monde d’unité où nous ne faisons qu’un avec toutes les créatures vivantes en les considérant d’égale à égale)
Matières grasses Huiles raffinées, huiles chauffées,
margarines
 Éviter tous les aliments préparés
riches en graisses car ils ont très
souvent été chauffés. En particulier :
frites, chips, biscuits et viennoiseries
industrielles, pizzas.
Modes de
production et de
conservation
 Agriculture intensive
 Élevages industriels
 Conserves autre que conserves de
légumes
 L’utilisation de pesticides et
d’engrais chimiques est à éviter.
 L’utilisation d’hormones,
antibiotiques et farines animales dans
les élevages est à éviter.

Voici les aliments à privilégier

Fruits et légumes Tous les fruits et légumes crus, cuits ou séchés. Privilégier les fruits et légumes de saison et bio
Céréales et
assimilés
 Riz, sarrasin, quinoa, pommes de terre, patate douce, marrons, manioc(tapioca).
Millet, petit épeautre (controversé car contient du gluten en petite quantité, amarante,
fonio, sorgho..
 Toutes les formes peuvent être
consommées : nature, en flocons, en fécule, sous forme de pâtes, ou en
farine. Mais ils ne doivent pas être cuits à plus de 110°C. (la température d’ébulition est à 100°)
Légumineuses Toutes les légumineuses : lentilles vertes, lentilles corail, haricots blancs,
haricots rouges, haricots Azuki, haricots
mungo, soja, fèves, pois cassés, pois chiches, etc.
 Les légumineuses sont
d’excellentes sources de protéines
végétales.
Viandes,
charcuteries,
poissons, oeufs
 Toutes les viandes
 Tous les poissons
 Tous les autres produits de la mer
(crustacés, mollusques, coquillages)
 Les oeufs
 Les charcuteries crues (jambon cru,
saucisson, saucisse, chorizo, salami,
figatelli)
 Le foie gras
 Les viandes sont mauvaises quand elles sont cuites, bonnes quand elles sont crues. Pour ceux qui ne souhaitent pas manger les viandes crues, une cuisson la plus brève et la
moins forte possible est tolérée.
 Le poisson cuit est moins
redoutable que la viande cuite.
Cependant, mieux vaut opter pour
le poisson cru. Si l’on souhaite cuire
le poisson, choisir de préférence
une cuisson à la vapeur douce ou à
l’étouffée.
 L’oeuf est nocif quand il est cuit,
valable quand il est cru. L’oeuf à la
coque ou en omelette baveuse est
toléré.
 il recommandé de ne pas consommer ces aliments plus d’une fois par jour.
 pour ces aliments le bio est à privilégier aussi
 veuillez noter que dans le cadre d’élévation de votre vibration comme pour la charcuterie la consommation de viande n’est pas recommandé. cependant une consommation occasionnelle de petits animaux ayant une conscience trés limitée est envisageable une fois par semaine : poulet, lapin, petits poissons, et tous les crustacés, escargots, grenouilles
Produits laitiers
de source
végétale
 Ceux faits à partir de végétaux :
soja, riz, amandes, quinoa, coco, …
 Toutes les formes peuvent être
consommées : lait, crème, yaourt,
fromage. privilégier le bio comme pour le reste
Huiles et
oléagineux
 Toutes les huiles : huile d’olive, de colza, de noix, de chanvre, de cameline, de noisette, de coco …
 Tous les oléagineux : amandes,
noisettes, noix de Grenoble, noix de
cajou, noix de coco, noix de pécan,
pistaches, arachides, pignons …
 Ces aliments sont d’excellentes
sources d’acides gras.
Les huiles doivent être choisies
Bio, extraites à froid et ne jamais être
chauffées
.
 Les oléagineux doivent être
consommés nature : sans sel ajouté et
non grillés. Les purées d’oléagineux
préparées à froid sont autorisées.
Sucrerie Sucre complet, miel, pollen, fruits
séchés
 Chocolat noir (avec modération)
 Gâteaux et pâtisseries avec des
ingrédients compatibles
Sirop d’érable, sirop d’agave, stévia (non raffinée)
 Le sucre complet se trouve
en magasin Bio sous les noms :
« rapadura » ou « muscovado ».
 Le chocolat est autorisé s’il ne
contient ni lait ni sucre raffiné.
Il faut donc se tourner vers du chocolat
noir. Par exemple de la marque
« Rapunzel » : chocolat noir 70% qui
est fabriqué avec du sucre complet.
Assaisonnement Sel non raffiné, gomasio, tamari
 Moutarde, cornichon, ail, oignon,
citron, échalote, câpres
 Graines : sésame, tournesol, lin,
courge
 Tous les vinaigres
 Toutes les épices et tous les aromates
 Prendre par exemple du sel
de Guérande, ou du sel rose de
l’Himalaya.
 On peut varier les plaisirs entre
vinaigre balsamique, vinaigre de cidre,
vinaigre de vin …
Boissons Eau minérale plate ou gazeuse, ou
eau du robinet
 Jus de fruits ou de légumes
 Boissons alcoolisées (avec
modération) à l’exception de la bière
(qui contient du blé ou de l’orge)
 Thé et café (avec modération)
 Chicorée
 Infusions
 L’eau est à privilégier. Les eaux minérales sont de bons apports de
calcium et de magnésium.
 Il existe maintenant des bières sans gluten (fabriquées à partir de
sarrasin) qui sont autorisées.
Modes de
production et de conservation
 Aliments biologiques
 Aliments frais
 Aliments surgelés
 Légumes en conserve (toléré)
 Poissons et viandes fumés (avec modération)

Les cuissons à privilégier et celles à éviter
La cuisson joue un rôle déterminant.
À trop haute température, elle transforme la structure moléculaire
des aliments et génère des macromolécules que l’organisme
ne sait pas digérer. Souvent, ces macromolécules contribuent au
déclenchement et au développement de la maladie chronique.
Il est donc important d’utiliser des cuissons douces.

A éviter :
Éviter les cuissons à plus de 110°C.
Et en particulier :
grillades, fritures (300° à 700°C)
poêle à feu vif (environ 200°C)
cocotte-minute (monte jusqu’à 140°C avec la pression)
le micro-ondes
la plancha, le barbecue
four à plus de 110°C

Mode de cuisson à privilégier
Privilégier les cuissons à moins de 110°C.
cuisson à la vapeur douce (environ 100°C) *
cuisson à l’étouffée **
au four à moins de 110°C
dans l’eau bouillante (environ 100°C)
au bain marie
Par ailleurs, il convient de :
ne jamais chauffer les huiles végétales ou les oléagineux. On peut cependant mettre un filet d’huile dans l’assiette sur un plat chaud, limiter au minimum (en température et en durée) la cuisson de la viande, du poisson et des oeufs.

** La cuisson à l’étouffée consiste à faire cuire lentement les aliments dans leur
propre jus. Concrètement, ils sont placés dans une poêle ou une casserole à fond épais muni d’un couvercle, et mis à cuire à feu très doux. On peut utiliser une mijoteuse basse température. L’eau contenue dans l’aliment « transpire », elle forme un lit liquide dans lequel cuisent les aliments.
Pour les aliments qui ne contiennent pas assez d’eau pour former le « lit de
cuisson », on ajoute un peu d’eau en début de cuisson.

suivez, aimez, partagez:

One Thought on “Les grands principes de la détoxification du corps et de l’alimentation hypotoxique

  1. Thierry on 15 avril 2021 at 14 h 07 min said:

    Bonjour Nathalie,
    Merci beaucoup pour tout ce travail éducatif en pleine conscience du grand Tout qui est en chaque Un d’entre nous.
    Pour les amoureux du barbecue, le asado est la méthode traditionnelle argentine qui signifie  » viande cuite rôtie ». Le secret réside dans une cuisson lente et dans le choix de la viande.
    L’indicateur de température pour une cuisson lente est la main, trop chaud si on tient – de 8 secondes en plaçant la main à proximité de la viande en cuisson et trop froid si l’on tient + de 8 secondes. Pour ce faire, un feu est alimenté à côté pour ajuster avec de la braise à point, la distance viande/braise s’ajuste également pour assurer la bonne température.
    Cette méthode de cuisson demande de l’attention et accompagnée de bonne énergie, le taux vibratoire de cette viande rôtie est démultipliée et son goût est juste divin!!!
    Bien à tous
    Merci Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 14 =


Post Navigation