Comme nous l’avons vu dans l’ article précédent, avoir un stock d’ eau et pouvoir en récupérer augmente grandement vos chances de survie.

Cependant nous avons besoin d’énergie surtout dans un contexte de survie, où il nous faudra peut être bouger et sortir de notre zone de confort, pour cela il va falloir nous alimenter correctement.

Avant de vous précipiter dans le premier supermarché, il y a certaines choses à évaluer en commençant par les modes de cuisson.

Mode de cuisson

comment cuisinerez-vous ? Vous devez au moins pouvoir faire bouillir de l’eau. Si vous pouvez faire bouillir de l’eau, vous pouvez réchauffer des aliments en conserve ou préparer des aliments lyophilisés en cas d’urgence. Voici quelques méthodes de cuisson secondaires, dont certaines que vous possédez peut-être déjà.

Poêle à bois ou cheminée.  Si vous chauffez au bois, vous avez déjà une longueur d’avance, du moins au milieu d’une panne de courant hivernale. Cependant, vous ne voudrez pas allumer le poêle à bois pour cuisiner en été, d’autant plus que vous êtes peut-être déjà en train de lutter contre la chaleur sans ventilateur ni climatiseur.

Cuisinière à gaz . les cuisinières au gaz ou au propane peuvent être utilisées sans électricité. Evaluez combien de gaz vous dépensez, généralement pour une bouteille de 13 kg une personne seule tient environ 6 mois, et 4 mois pour les bouteille de 10 kg. Il est bien d’ avoir toujours une bouteille de secours pleine

Barbecue extérieur . Si le temps le permet, vous pouvez allumer votre barbecue au propane ou au charbon de bois pendant une panne de courant et cuisiner votre festin à l’extérieur. veillez à avoir suffisament de charbon ou de gaz

Rechaud d’ appoint quelque soit votre moyen de cuisson principal, vous devriez tous avoir ce type de réchaud mobile.Car comme je l’ ai dit dans un contexte de crise majeur, il peut y avoir des émeutes, une guerre civile qui va vous obliger à vous déplacer rapidement. Même si la première chose à faire est de vous barricader chez vous plutôt que de partir sans avoir un point de chute équipé ( comme une résidence secondaire). Si vous avez une base secondaire, dans ce cas il faudra avoir 1/4 de stock chez vous et les 3/4 dans votre base secondaire. Quoi qu’ il en soit, si tout le monde quitte les villes en même temps il vous faudra peut être plusieurs jours pour vous y rendre. Le rechaud d’ appoint me semble indispensable quelque soit l’option choisie, que vous soyez en panne de votre moyen de cuisson principal ou que vous soyez obligé de vous déplacer.

Il existe deux sortes de réchaud celui à gaz et celui à bois/combustible solide. Celui à gaz est le plus pratique, mais celui à bois est perpétuel, vous pouvez utiliser des combustibles solides qui ne nécessite donc pas de bois, ou éventuellement des bougies chauffe plat. C est celui que j ai choisi car il me parait le plus polyvalent mais par contre il doit être utilisé dehors si on utilise du bois ( sur un balcon ou un rebord de fenetre).

Si vous avez une grande famille il vous faut plusieurs réchauds car on ne peut pas mettre de grande casserole ou poële dessus. Pour les petits budgets, il est assez facile de fabriquer ce genre de rechaud avec une boite de conserve . avec une ouverture en bas pour passer votre bois / bougie/ combustible pensez à faire quelques trous à l opposée pour une bonne arrivée d’ air. et percez quelques trous en haut juste avant la partie lisse. Il est important de ne pas percer trop de trous à cet endroit pour pas que la chaleur s’ echappe, mais suffisament pour pas que le feu, bougie ou combustible s’ éteigne . il faut donc faire des essais avec une casserole ou un couvercle sur la boite pour trouver le bon nombre de trous. Ce système sert aussi de chauffage d’appoint avec des bougies j’en parlerais plus tard.

Un dernier mode de cuisson de secours est le poële a pétrole, qui comme le poele à bois ne peut servir que l’hiver. mais peut faire deux en un en chauffant la piece et une casserole qu’on a mis dessus.

Il est important de déterminer son mode de cuisson principal et son mode de cuisson secondaire. Car vous comprendrez vite qu’ en ce qui concerne les modes de cuisson secondaire, les aliments à cuisson longue sont à bannir. J’ ai vu souvent sur des sites de survivalisme ( souvent tenu par des hommes) conseillant par exemple les haricots rouge secs qui sont certes une bonne source de protéines. Seulement ces messieurs n’ ont probablement jamais fait cuire de haricots de leur vie ! Sachez que premièrement ils sont a faire tremper 24h à l ‘avance, qu’ il faut ensuite faire une première cuisson de 5 mn puis les rincer pour éliminer la toxine qu’ ils contiennent, puis les cuire ensuite pendant environ une heure ! donc si on est dans un contexte de rationnement d’ eau et du moyen de cuisson, surtout si on a un réchaud jamais on pourra cuire des haricots pendant une heure. Sauf si ils sont en boite !

La nourriture

Le premier conseil est : ne prenez pas d’ aliment que vous n’ avez pas gouté, et que vous n’aimez pas ! il y a des gens qui se précipitent pour acheter des seaux de nourriture lyophilisée déjà tout fait pour 15 jours ou un mois qui sont certes pratique. mais on t il déjà gouté ce qu il y a dedans et sont ils prêt a en manger tous les jours ? Le contexte sera déjà trés stressant la nourriture doit être non seulement nourrissante mais aussi la plus réconfortante que possible en matière de plaisir.

Compte tenu de ce dont on a parlé précédement il est bon de penser à avoir une partie du stock en aliments qui ont besoin de peu ou pas de cuisson : graine de couscous, purée et soupe instantannée ainsi que les nouilles chinoise et vermicelle de riz qui cuisent trés vite, la semoule de blé, les pâtes cheveux d’ ange. plats lyophilisés que vous aimez. du lait en poudre, café instantané, thé, et les boites de conserve qui peuvent etre mangé crue : haricots vert, maïs, pomme de terre, olives, salade toute prête, sardine, maquereaux, corned beef,jambon en boite ,pâté, .. ceci devrait constituer votre fond de stock à ne manger que quand vous passerez au mode de cuisson secondaire, ou si vous n’ avez plus de mode de cuisson, ou que vous vous déplacez. ( il est donc bon de séparer ce stock là du reste)

pour le reste du stock la base c’ est le riz ou pâtes et les lentilles corail ( source de protéines)qui cuisent en même temps que le riz 10 mn. de l’huile et de la sauce tomate. et du chocolat. vous pouvez remplacer une partie des lentilles par des haricots rouge en boite ( ou poisson et viande en boite si vous n’ êtes pas végétarien). Si vous avez vraiment un petit budget qui ne vous permet que de stocker cela, vous pourriez survivre avec cela.

Si votre budget le permet la diversité est à privilégier en fonction de vos goûts et des aliments ont une longue durée de vie, le riz, les pâtes, les légumes secs ont une durée de vie importante ainsi que les boites de conserve. l’ huile d’ olive se conserve plus longtemps que les autres huiles. le miel est le sucre qui se conserve indefiniment qui est de plus un antiseptique. Même si la crise est proche, prennez des aliments qui se conservent plusieurs mois.

les choses à ne pas oublier : les produits d’ hygienne, ainsi que des produits ménager polyvalents, du javel sans addition de parfum ou autre. des éponges des sac poubelle.bicarbonate de soude, du vinaigre blanc et du gros sel cela peut vous servir à conserver des aliments de votre potager en saumure ou au vinaigre ou saler de la viande et du poisson que vous aurez piegé par la suite. Comme vous allez manger beaucoup de pâtes/ riz je vous conseille des sauces et concentré de tomates.

Je vous conseille aussi d avoir beaucoup d’ épices qui permettront de varier même si vous mangez toujours la même chose ! ainsi que de l’ ail, oignon, gimgembre, curcuma frais qui en plus d ‘ être des condiments sont des médicinales ( je ferais un article dessus plus tard) mais à eux seul vous avez déjà de quoi vous soigner de pas mal de chose.

Pour les conserver longtemps c’ est assez simple on les épluche on les mixe, on ajoute de l’ huile d’ olive suffisament pour que ce soit bien imbibé d’ huile en remuant et on les tasse dans un bocal. Il faut faire partir l’ air. et pour finir on ajoute de l’ huile jusqu’ a un cm au dessus. il n’est pas necessaire de les conserver au frais. mais une fois entamé vous devrez les mettre au frais ou rajouter de l huile pour les couvrir.

Si je vous parle de stock et en même temps de conservation d’ aliment. C’ est parce que le but n’ est pas que de puiser dans son stock, mais aussi faire vivre son stock en y apportant des des aliments que vous aurez cultivé, ramassé, pêché, chassé. On peut toujours faire des conserves avec des bocaux sterilisés mais cela demande un matériel adapté et souvent cher. alors que les legumes peuvent etre conservés dans la saumure, le vinaigre, l’huile facilement.

il suffit de récupérer des bocaux à vis, bien les laver et ensuite mettre vos legumes bien coinsé en long dedans à 2 cm du bord ( ils ne doivent pas remonter a la surface) et les recouvrir de saumure 30g de gros sel gris ( sans additif) par litre d’ eau faire bouillir ,melanger et refroidir couvrir au moins un cm au dessus des legumes et un cm en dessous le couvercle. on ferme et au bout de 3 jours on devisse juste un peu le couvercle pour laisser passer les mauvaises bactéries sous forme de gaz et on referme. Faire cela tous les jours. quand il n’ y plus de gaz qui s’ échappe vous pouvez ranger les bocaux.(+/- 7jours) controler au bout de 15 jours s’ il y a une sorte de truc blanc qui flotte et l eau trouble c est que ca n a pas fonctionné. ( cela arrive si le couvercle ferme mal ou les légumes flottent) Dans ce cas il faut jeter. sinon vos bocaux se conserveront au moins un an.

J ai vu une recette de conservation des oeufs durs. mais la saumure etait mi eau mi vinaigre + sel, bouillie et versée chaude sur des oeufs durs additionnés de condiment herbe et legumes comme des carottes en morceau,qui flottaient donc. Cela semblait fonctionner vu la quantité qu’ ils en ont fait c’ était pas la première fois.

on peut aussi mettre du chou avec du sel.( sans eau) c’est comme cela qu on fait le chou de la choucroute.

Cela permet d’ avoir des conserves de légumes bio soit de votre potager soit que vous achetez chez un producteur maintenant, en saumure les legumes de ramolissent pas comme dans une conserve et gardent leur qualité. ainsi que des oeufs qui peuvent devenir trés rares si vous n’ avez pas de poules.

Voici quelques uns de mes legumes en saumure, poireaux, courgettes, carottes

les aliments qui ne se conservent pas trés bien surtout si c est humide la farine, le sucre, chocolat en poudre a mettre dans des bocaux ou des bouteilles en verre style jus de fruit. penser à la levure pour faire du pain et des gateaux.

Une chose a avoir aussi c’ est de l’ alcool neutre comme de la vodka qui permet de conserver des fruits par exemple, faire des solutions mére de plantes medicinales, ou de desinfecter une plaie ou de vous saouler s’ il ne vous reste plus rien

Je ne vous conseille pas de remplir votre congélateur de plus de 7 jours de repas pour vous et votre famille. un bon congélateur sans courant peut conserver les aliments 3 jours surtout si on le couvre avec une couverture et une couverture de survie. puis il faudra faire cuire les aliments, si c est l’ hiver on peut encore les conserver 3 jours au nord sur un rebord de fenêtre, il faudra manger tout ce qui est viande en premier.

pour finir vous pouvez congeler du beurre, en cas de panne de courrant il suffira d en faire du ghee.

Pour faire du Ghee il suffit de fondre les plaquettes de beurre dans une casserole épaisse. enlever la mousse au fur et à mesure. faire cuire à feu moyen 20 mn. on va alors voir un liquide en haut et un solide qui reste au fond. vous devez récupérer le liquide en le filtrant dans un bocal en laissant surtout tout ce qui est solide ( à jeter) . fermer le bocal se conserve indefiniment hors frigo. On obtient du beurre clarifié sans lactose qui en plus de se conserver est bien meilleur pour la santé.

suivez, aimez, partagez:

Comments are closed.

Post Navigation